Prothèses dentaires amovibles

 

La prothèse dentaire amovible reste le moyen le plus simple pour remplacer une ou plusieurs dents. Malgré l’utilisation toujours plus fréquente d’implants dentaires, ”l’appareil” reste largement utilisé.

La prothèse amovible peut constituer une solution provisoire durant la période de guérison des implants ou une solution définitive permettant de remplacer une ou plusieurs dents.

On parle de “prothèse partielle” lorsque l’appareil remplace une ou plusieurs dents en étant stabilisé par  les dents restantes. Des crochets métalliques ou d’autres systèmes d’attachement permettent une bonne rétention.

Prothèse partielle avec chassis métallique. Six dents sont remplacées. Un crochet entourant une molaire restante assure la rétention. Des appuis discrets sur les deux canines assurent la stabilité.

 

On parle de “prothèse totale” lorsqu’aucune dent ne reste. L’appareil n’a donc aucun crochet et la rétention est assurée par “effet ventouse”. La rétention et la stabilité des prothèses totales supérieures peuvent être excellentes. Pour les appareils inférieurs ” l’effet ventouse” est difficile voir impossible à obtenir. Si le confort est insuffisant, une prothèse dentaire peut être stabilisée par des implants.

La stabilisation par deux implants surmontés de “boutons-pression” est une solution simple et efficace.

Quatre implants reliés par une barre permettent une tenue optimale de l’appareil.

Conseils

Une nouvelle prothèse est un “corps étranger” auquel il faut s’habituer. Les premier temps, on constate une salivation excessive et des difficultés dans la prononciation de certains sons. Le port régulier des appareils permet une adaptation en quelques jours déjà.

Les prothèses doivent impérativement être retirées et nettoyées après les repas. On brossera les appareils à l’aide d’une brosse à dents et de dentifrice en insistant sur la partie en contact avec les gencives.

Une bonne hygiène est indispensable car le port de prothèses dentaires amovibles modifie l’écosystème buccal et augmente le risque de maladies des gencives (gingivite et parodontite), de caries et de candidose.

Le port de prothèse (surtout complète supérieure) favorise le développement de candiose buccale sous-prothétique. Les candidoses sont causées par des champignons microscopiques qui ont besoin d’humidité pour se développer. Il faut donc éviter de garder ses prothèses en bouche durant la nuit mais plutôt les conserver au sec. Si le port des appareils est indispensable la nuit, on les séchera (après nettoyage) avec un sèche-cheveux en insistant bien sur la zone en contact avec les muqueuses.

Avec le temps, les muqueuses qui soutiennent les prothèses se modifient. Pour conserver une bonne tenue, Il faut réadapter périodiquement les appareils (rebasage).